De la bourgeoise tarée.

Elle a dû avoir de sacrée problèmes dans sa vie celle là. Pour se laisser prendre de cette façon c’est difficile de la croire saine. Mais quel régal de voir cette salope bourgeoise se faire défoncer par tous les trous. Elles poussent le vice, faut voir ça!

Sa femme est une chienne.

Et si c’était comme ça le mariage? Une grosse farce de fidélité. Des grosses salopes voilà ce que sont les femmes que l’on aime. Elles nous attirent on leur donne tout et ensuite elles nous enculent. Faut sérieusement se remettre en question et lutter pour les faire jouir!

Des salopes au bar.

Elle voulait se la jouer sexy bitch sur le dancefloor. Mais elles n’ont réussi qu’à énerver le patron. Et le patron c’est le patron. Il ferme alors son bar et commence à jouer avec les deux petites garces. Elles vont apprendre à se la jouer.

Pas humaines, des chiennes.

Ça pince, les bougies lâchent la cire sur les corps et le maître se permet d’en déversé dans la chatte d’une de ses esclaves. Ces deux salopes se tortillent comme des damnés et gémissent de souffrance douce et de plaisir extrême. Le foutre coule et elles lèchent.

Une petite pause plaisir.

Le travail c’est épuisant pour Mirelle. Vu la chaleur écrasante qu’il fait dans son bureau elle est déjà toute dilatée. Elle et sa collègue vont mettre le grappin sur un représentant de passage afin de reprendre des forces pour finir la journée. Des belles black cochonnes affamées.

Un gang bang de taureaux.

On ne se cache par pour dire, souvent, que les taureaux ont tellement de testostérone que leur queue est toute petite. Et bien ce n’est pas surement pas l’avis de ces deux petites nymphos qui se font exploser le cul sévèrement. On leur demandera leur impression.