Sa femme est une chienne.

Et si c’était comme ça le mariage? Une grosse farce de fidélité. Des grosses salopes voilà ce que sont les femmes que l’on aime. Elles nous attirent on leur donne tout et ensuite elles nous enculent. Faut sérieusement se remettre en question et lutter pour les faire jouir!

Des salopes au bar.

Elle voulait se la jouer sexy bitch sur le dancefloor. Mais elles n’ont réussi qu’à énerver le patron. Et le patron c’est le patron. Il ferme alors son bar et commence à jouer avec les deux petites garces. Elles vont apprendre à se la jouer.

Pas humaines, des chiennes.

Ça pince, les bougies lâchent la cire sur les corps et le maître se permet d’en déversé dans la chatte d’une de ses esclaves. Ces deux salopes se tortillent comme des damnés et gémissent de souffrance douce et de plaisir extrême. Le foutre coule et elles lèchent.

Douceur et violence, la paire.

Surprendre sa femme qui ne fout rien est plutôt une bonne chose pour lui… Et pour elle. Pas question de laisser, non plus, s’échapper la copine de sa salope de femme. Les deux vont prendre cher pour leur fainéantise. Caresses et soumissions, elles sanglotent les salopes. Elles aiment.